De plus en plus de promeneurs, cyclistes, cavaliers sont préoccupés par la fermeture régulière des chemins et sentiers de campagne, au profit des chasseurs. Cette restriction de l'espace public n'est pas acceptable. C'est pourquoi le GRACQ, Tous à pied, la FFBC, les Scouts, les Sentiers de Grande Randonnée s'associent à la pétition lancée par Inter-Environnement Wallonie et Natagora contre les dérives de la chasse.

Précisons tout d'abord que le GRACQ en tant que tel n'a pas de position sur la chasse. Cependant nous contestons, comme les autres associations de mobilité douce en Wallonie, l’emprise démesurée de la chasse sur la multi-fonctionnalité des forêts.

RAVeL bloqué par la chasse

"Pour assurer la quiétude de ce qu’ils appellent 'leur gibier', pour maintenir des populations importantes sur leur territoire de chasse et pour conserver des pratiques de chasse désuètes, les chasseurs s’arrogent unilatéralement la gestion de la faune sauvage et restreignent l’accès des autres utilisateurs :

  • Les chasses étant plus attractives les WE et jours fériées, celles-ci sont organisées lorsqu‘il y a la plus grande utilisation socio-récréative des espaces forestiers ;
  • Certains chasseurs restreignent ou dissuadent l’accès aux massifs forestiers toute l’année pour assurer la quiétude de “leur gibier” : refus d’itinéraires balisés, restriction d’accès pour les mouvements de jeunesse, affichage illégal de zones de quiétude ou fermeture de chemins ;
  • L’organisation des battues à cor et à cri implique très souvent la fermeture de chemins et sentiers, avec une information très variable des promeneurs."

Nous souhaitons donc que la chasse ne s'effectue pas au détriment de la mobilité douce, car trop souvent de nombreux sentiers, chemins, voire même des tronçons du RAVeL dans certains cas, sont coupés au profit de la seule activité des chasseurs.

GRACQ Wallonie

Je signe la pétition contre les dérives de la chasse !

14102 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ