En 2019, une ligne de chemin de fer désaffectée est réaménagée en piste cyclable, reliant la piscine communale et la gare de Tournai. Une belle initiative qui s’interrompt malheureusement à 300 mètres de la gare. Convaincu que cette lacune réduit considérablement l’intérêt d’une telle liaison cyclable, le GRACQ Tournai demande que la liaison soit complétée au plus vite.

Je signe la pétition

Historique

La ligne de train L88a, qui partait d’Orchies (France) a été mise hors service en 1996. Une convention d’occupation a été passée entre la SNCB, la Ville de Tournai et le SPW. L’objectif : aménager une piste cyclable sur l’assiette de la ligne 88a entre la piscine communale (piscine de L’Orient) et la gare de Tournai.

Les travaux d’aménagement ont été financés et gérés par la commune avec une aide de la Région wallonne via un subside de « Wallonie cyclable ». C’est parce qu’elle a été financée par deux entités, la ville et le SPW, que cette piste cyclable adopte la dénomination de « pré-RAVeL ».

La dalle de béton de cette liaison cyclable a été coulée en 2019. Bien que son inauguration, initialement prévue pour avril 2020, s’est vue temporairement annulée en raison du confinement, l’accès est toutefois ouvert aux cyclistes et piétons qui peuvent jouir de l’ouvrage.

Problématique : un chainon manquant !

Longue de presque 2 kilomètres, la piste cyclable s’interrompt à 300 mètres de la gare de Tournai.

Les usagers de la piste cyclable sont donc contraints de quitter le pré-RAVeL et rejoindre une rue à sens unique limité débouchant sur un carrefour très fréquenté ne comprenant aucun aménagement à l’attention des vélos. Les cyclistes n’ont alors guère d’autre choix que de descendre de selle et de traverser les passages piétons en poussant leur monture. Ils aboutissent ensuite sur un boulevard sans piste, ni voie, ni chevron cyclable. Les plus prudents empruntent donc d’autres rues parallèles, plus sécurisantes mais allongeant leur parcours de près de 900 mètres !

Un chemin existe !

Un chemin direct existe pourtant pour rejoindre la gare en moins d’une minute et demie. Il prend naissance à l’extrémité actuelle du pré-RAVeL et rejoint le parking de la gare (et son parking vélo couvert). Malheureusement, celui-ci est un chemin de service utilisé par Infrabel, que le cycliste n’est pas autorisé à emprunter.

Il ne faudrait donc qu'un effort minime pour sécuriser ce tronçon. Par exemple en installant une clôture entre le chemin et les voies de chemin de fer proches, et en définissant les règles de priorité à appliquer par ses usagers vis-à-vis des rares véhicules d’Infrabel qui y transitent. La pose d’une dalle de béton similaire à celle du reste pré-RAVeL serait bien évidemment très appréciable.

Qui sont les utilisateurs de ce pré-Ravel ?

Tout d’abord, le pré-RAVeL L88a démarre au pied de la piscine communale de l’Orient/Aqua Tournai. Les écoles et les familles pourraient donc profiter de cette voie aménagée sécurisée pour y venir en plus grand nombre à vélo. Mais d'autres utilisateurs existent, ou pourraient exister :

  • Au niveau de la piscine communale, l’infrastructure prend naissance à un rond-point et permet donc un accès aisé aux résidents du village proche d’Allain. Elle est également reliée à la localité de Vaulx, (située au pied de l’important bassin d’emplois carrier) par le Chemin d’Antoing sur lequel une PCS (piste cyclable sécurisée) existe.
  • Le pont désaffecté, qui permettait jadis à la ligne ferroviaire 88a d’enjamber l’Escaut, a été cédé par Infrabel à la Ville de Tournai. Cette acquisition pourrait également permettre à ce pré-RAVeL de drainer des cyclistes vers et depuis le sud de Tournai, une zone dense en habitations.
  • Le pré-Ravel croise également une chaussée et une route qui permettraient aux cyclistes des zones résidentielles à proximité de l’emprunter.
  • Dans sa dernière partie, cette nouvelle infrastructure traverse une zone regroupant de nombreux établissements scolaires ou de formations. 
  • Enfin, sur sa tangente, se situe un site où près de 230 logements sont en construction, avec bureaux et commerces, ainsi que 45 logements sociaux érigés par Le Logis Tournaisien. 

Un grand potentiel de cyclistes, navetteurs ou étudiants pourraient se rendre à la piscine ou à la gare pour y trouver trains, bus TEC, véhicules « car sharing », et taxis. Sans compter qu'il existe à la gare un vaste parking couvert pour les vélos et un atelier de réparations « Point Vélo ». Tant d'atout pour la mobilité de Tournai... si seulement les 300 derniers mètres étaient sécurisés !

Création d’une pétition

Une pétition a été créée par le GRACQ Tournai afin que le ministre du Climat, de l'Énergie, des Infrastructures et de la Mobilité de la Wallonie veille à ce que le dossier avance dans le sens souhaité. Une vidéo a été réalisée pour faire la promotion de notre action sur les réseaux sociaux. Après 15 jours, plus de 1500 signataires partageaient l'envie du GRACQ Tournai de voir le pré-RAVel prolongé.

Vous désirez signer la pétition ?

Rencontré au sein de la commission cycliste dont fait partie le GRACQ Tournai, monsieur LETULLE (échevin de la Mobilité) a salué la démarche, assurant qu’il ferait tout ce qui est en son pouvoir pour voir ce projet de prolongement se concrétiser.

Également contacté par le GRACQ Tournai, Infrabel a promis de participer positivement à la réunion qu'organisera le ministre régional de la Mobilité, Philippe Henry, espérant qu’une solution pourra rapidement être dégagée.

Pierre Tiange
GRACQ Tournai

15127 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ